Société Vulcain sous un nouveau propriétaire

La marque horlogère suisse Vulcain a annoncé aujourd'hui qu'elle avait été acquise par de nouveaux propriétaires. On sait peu de choses sur le groupe non nommé, sauf qu'il vient du Luxembourg et est déjà impliqué dans les montres de luxe. Ce n’est certainement pas la première fois que la marque change de main depuis son origine en 1858, mais il faut que nous nous attendions à ce que Vulcain soit réanimé et «réveillé» avec un nouveau soutien financier et une nouvelle direction.

Vulcain continue de fabriquer des montres vraiment agréables et intéressantes, mais ils auraient pu en faire plus pour attirer l'attention des passionnés avec des offres inédites. C'est une autre marque qui est devenue synonyme d'une collection unique bien connue, la montre d'alarme Vulcain «Cricket». Et, grâce au succès de la marque sur les poignets de plusieurs présidents américains, comme beaucoup de lecteurs le savent sûrement, elle est également connue sous le nom de montre des présidents (pratique depuis 2011 avec les montres des présidents Vulcain des années 50 ici).

Mouvement V-10 Manufacture Calibre Vulcain Cricket

Les montres d'alarme emblématiques (je pense pouvoir utiliser ce terme ici) sont clairement la force de la marque. Nous pouvons donc peut-être nous attendre à de nouvelles prises de vues, ainsi qu'à des efforts de marketing redoublés. Mais il n'y a aucune raison de penser que la marque ne pourrait pas se redéfinir pour se distinguer davantage que la montre Cricket, tout comme Jean-Claude Biver a promis de sortir Zenith de son funk centré sur El Primero. Il est impossible de deviner à quoi cela ressemblerait pour Vulcain, mais Vulcain crée bon nombre de ses propres mouvements, placés dans des montres au design élégant et distinctif. Il n’est pas difficile d’imaginer des montres de sport plus modernes dotées de l’ADN bien établi de la marque, même si elles en ont déjà une, comme celle de la collection très glamour nommée X-Treme.

Vulcain a connu des hauts et des bas et a presque été tué par la crise du quartz. Pendant quelque temps, le nom Vulcain a disparu des cadrans et ses fameux mouvements d'alarme ont été retrouvés dans les montres de la marque soeur Revue Thommen. Toutefois, après la faillite de son groupe, la société a été rachetée en 2001 et relancée, passant de La Chaux-de-Fonds à Le Locle, en Suisse. Aujourd'hui, la marque marque une nouvelle chance de prendre un nouveau départ et d'exploiter ses forces pour se démarquer dans un secteur concurrentiel et surpeuplé. vulcain-watches.ch